Patrimoine de nos villages




BIENVENUE CHEZ EUX, BIENVENUE CHEZ NOUS, 
FAITES COMME CHEZ VOUS !


Entrez dans l’histoire de ce territoire aux multiples facettes ! Ducs de Genève, Roi de Sardaigne, philosophe ésotérique, autant de personnalités
qui ont marqué le territoire au niveau architectural ou patrimonial. Prenez le temps de découvrir notre destination à travers ces témoins historiques... 


 
Lovagny
Empruntez le chemin des fées ou bois de Poète, petit secret que seuls les habitants de Lovagny connaissent, pour relier les Gorges du Fier et le Domaine et château de Montrottier à travers un sentier en pleine forêt. Une légende prétend que certains soirs d’hiver, quand il fait froid, le voyageur égaré peut faire de bien curieuses rencontres…

Découvrir le Domaine et Château de Montrottier Découvrir les Gorges du Fier
Nonglard
À Nonglard, vous croiserez un édifice tout à fait original par son nom et son emplacement : la lanterne des morts. En 1669, des épidémies frappent la commune causant 25 décès dont onze enfants (peut-être à cause de la variole). Jacques Pottier fit alors construire cet édifice au bord du chemin jouxtant l’entrée de sa propriété. C’est ainsi que les lumières disposées dans cette lanterne au centre du village, indiquaient qu’on était en période de contagion et faisaient partie des moyens permettant de limiter l’extension d’une épidémie. 

Sillingy
Au bout de la montagne de la Mandallaz se trouve la commune de Sillingy. La Mandallaz connue notamment pour son miroir de faille protège des sources d’eau sulfureuse, qui alimentait les Bains de Bromines. L’ensemble du domaine se trouve en zone naturelle à préserver.
Découvrir le Miroir de Faille
Patrimoine
La Balme-de-Sillingy
Vous trouverez un ancien four à pain, nommée « Four à de la Bathie » à La Balme-de-SillingyIl fut construit aux frais de plusieurs habitants. N’ayant dans le dit hameau, que ce four à pain en activité, ensemble ils se mirent d’accord pour que les habitants voulant utiliser le four soient assujettis à payer chaque année la somme de 1,25frs.

Mésigny
Construite par une famille de la commune, la chapelle de Bornachon fut un lieu de rassemblement à l’occasion du 15 août pour honorer la vierge. Elle se situe sur les hauteurs de Mésigny et marque l’entrée dans les bois de Bornachon.

Sallenôves
À la sortie de ce petit village, vous pourrez entrevoir les traces de l'Abbaye de Bonlieu, fondée pour accueillir à l’origine des religieuses bénédictines. L’abbaye se transforme vers 1160 en un monastère cistercien.  L’abbaye de Bonlieu connaît une période de prospérité avec des donations des Comtes de Genève, des Seigneurs de Sallenove et des Vidomnes de Chaumont. En 1535, elle accueille même les Clarisses de Genève, fuyant leur ville gagnée par le calvinisme. Elle a donné son nom au centre culturel d'Annecy.

Choisy
Consacrée en 1486, l’église est endommagée pendant la Révolution, les réparations commenceront dès le début du XIXème et à ce jour, son clocher est le seul de Haute-Savoie à être doré à l’or fin.
Patrimoine
Cruseilles
Dans le village de Cruseilles, partez à la découverte de son vieux bourg qui s’articule autour de la place de la Halle. Pendant des siècles cette place fut le centre vital de la ville. Ici, le passé se lit sur les façades et les pas de l’histoire résonnent sur les pavés.
Découvrir le Vieux bourg de Cruseilles en visite guidée
Allonzier-la-Caille
Certaines recherches et fouilles permettent d'estimer qu'un oppidum protohistorique occupe les hauteurs boisées du petit hameau de Néplier. Cet oppidum s'avère être l'un des plus étendus du département selon des écrits.

Villy-le-Pelloux
L'Église Saint-Théodule (prénom dérivant de Théodore) aurait entrepris la christianisation des régions alpines de la Suisse sous l'impulsion de Saint-Ambroise. Le chœur de cette église fut consacré en 1481 par l'évêque de Genève, mais sa construction semble néanmoins plus ancienne.

Cuvat
L’histoire des mines de Cuvat s’étale sur plusieurs siècles. Le nom de Ferrières qui évoque clairement son activité minière apparaît sur la mappe Sarde de 1730. En déclin dans la 2ème moitié du XIXème siècle, elles fermeront en 1905. Certaines galeries sont encore visibles aujourd’hui dans la Mandallaz. 
Patrimoine
Le Sappey
Les postes de douane furent construits pour contrôler l’entrée et la sortie des denrées, mais également des exploitations agricoles zoniennes. 

Menthonnex-en-Bornes
La croix des Bornes fut érigée  à 350 m de la croisée des limites communales entre Menthonnex-en-Bornes, Arbusigny et Évires. À ce jour, l'histoire de cette croix reste mystérieuse.

Villy-le-Bouveret
L'Église possède une cloche appelée " Barbara " qui date de 1582. Elle est classée par les Beaux Arts depuis 1943 en raison de son timbre particulier lié à la grande quantité d’argent qui la compose. 

Copponex
Situé sur les hauteurs de Châtillon, Le Château de Saint-Ornex était placé sur le passage de la route Copponex-Bonlieu. Des ruines permettent de penser que cet édifice était entouré de murailles et composé d’une chapelle, dont le bénitier serait celui de l’actuelle église de Copponex. Depuis ce lieu, on peut apercevoir onze clochers !
Patrimoine
Andilly 
L’église filiale de Charly de style gothique tardif est due à Jacques Fusier, natif de ce village, vicaire général du diocèse de Genève, qui finança sa construction en 1454 après une épidémie de peste.

Saint-Blaise 
Une croix de mission est un monument érigé en souvenir d'une mission : elles furent nombreuses à être érigées après la tourmente révolutionnaire, où il fallut, pour les représentants de l'Église catholique romaine, restaurer la pratique religieuse, mais beaucoup d'autres datent du XIXème siècle ou du XXème.

Cernex 
Le château de Cernex semble avoir appartenu au XIIIe siècle à la famille de Lucinges, branche cadette de la Maison de Faucigny. Dans la première moitié du XIVème siècle, il est possédé en indivision par deux familles qui le tiennent en fief du Comté de Genève.

Vovray-en-Bornes
Le long de la route qui sillonne le pied du Salève, on peut voir une ancienne carrière de Silice. Une autre, exploitée encore en 1960, est dissimulée dans la forêt. Le sable extrait était de grande qualité, il alimentait les grandes verreries d’Italie et de Suisse ainsi que celle de Thorens.

Cercier
L'église est remarquable pour son chœur et sa nef qui datent du XIIIème siècle, mais également pour le travail effectué par Jean Constant Demaison, un talentueux artiste local. Il a réalisé une bible taillée dans le chêne, comme le faisaient les constructeurs de cathédrale ! 16 panneaux sculptés dans la masse constituent la porte d’entrée et rappellent les principaux évènements de l’Ancien Testament. Le chœur de l’église présente la vie de Jésus en 29 tableaux sculptés. Il y a également un chemin de croix et de multiples découvertes à faire dans ce joyau local méconnu.