Taxe de séjour

La taxe de séjour au réel :
  • la taxe de séjour au réel est collectée par les professionnels
  • la taxe de séjour est payée par le touriste en fonction de la durée de son séjour.
  • le montant de la taxe est perçu avant le départ du visiteur et figure distinctement sur la facture du client.
 
Les tarifs (par personne assujettie et par nuitées) :
Nature de l’hébergement Tarif
Palace 2.35 €
Hôtel de tourisme, Résidence de tourisme, Meublé de tourisme 5 étoiles 1.85 €
Hôtel de tourisme, Résidence de tourisme, Meublé de tourisme 4 étoiles 1.50 €
Hôtel de tourisme, Résidence de tourisme, Meublé de tourisme 3 étoiles 1.00€
Hôtel de tourisme, Résidence de tourisme, Meublé de tourisme 2 étoiles, Village de vacances 4 et 5 étoiles 0.60 €
Résidence de tourisme, Meublé de tourisme 1 étoile, Village de vacances 1, 2 et 3 étoiles, Chambre d'hôtes 0.50 €
Terrain de camping et terrains de cravanage aclassés 3* 4* et 5* et tout autre terrain d'hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, emplacements dans des aires de camping-cars et des parcs de stationnement touristique par tranche de 24h 0.40€
Terrain de camping et de caravanage classé 1* et 2* et tout autre terrain d'hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, ports de plaisance 0.20 €
 
ATTENTION : pour tout les hébergements en attente ou sans classement, le tarif applicable par personne et par nuitée est de 4% du coût par personne de la nuitée. Dans la limite du tarif le plus élevé adopté par les collectivités adhérentes à l'Office de tourisme "Alter'Alpa"ou, s'il est inférieur à ce dernier, du tarif plafond applicable aux hôtels de tourisme 4*. Le coût de la nuitée correspond au prix de la prestation d'hébergement hors taxes.


Les exonérations obligatoires :
  • Les mineurs (les moins de 18 ans)
  • Les  titulaires d’un contrat de travail saisonnier employés dans la commune ;
  • Les personnes bénéficiant d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire ;
  • Les personnes qui occupent des locaux dont le loyer est inférieur à un montant fixé par une délibération du conseil municipal.